Les esprits malins prennent de l’acide folique

L’essentiel en bref:

  • L’acide folique semble avoir un impact positif sur la capacité des enfants à se concentrer et sur la performance de leur cerveau
  • Un faible niveau en folates au début de la grossesse augmente la probabilité d’une hyperactivité de l’enfant

Un trouble cérébral fonctionnel

Le TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité) est le trouble du comportement le plus fréquemment diagnostiqué pendant l’enfance et l’adolescence, les garçons étant nettement plus souvent touchés que les filles. On pense que la cause principale du TDAH est un trouble fonctionnel du cerveau, en partie génétique et épigénétique.

Corrélation entre faible taux d’acide folique et risque plus élevé

Le lien entre l’acide folique et le TDAH est rarement thématisé. Cependant, diverses études à long terme ont montré que de faibles taux d’acide folique chez la mère au début de la grossesse augmentent le risque de problèmes comportementaux ultérieurs chez l’enfant. Une carence en acide folique chez les enfants en âge scolaire peut également entraîner des troubles du comportement.